Un automne pas comme les autres

Chers amis, chers fidèles supporters de la Flying Anvil Fondation,

– Année perturbée mais non sans intérêts,, on a beaucoup parlé du virus, de ceux qui nous ont quitté et des survivants, certains en ont eu peur, d’autres n’en ont pas trop tenu compte. Nous avons tous été affectés par cette mise en veille des activités, certains plus que d’autres, certains commerces ne s’en relèveront pas.
7-Martí

A la FAF, nous avons beaucoup travaillé sur le contenu de nos cours, sur le développement de nos activités en Inde et en Égypte. Il a fallu encourager nos partenaires étrangers pour qu’ils ne baissent pas les bras. Nous avons travaillé pour maintenir à flot nos structures et même pour suivre l’évolution de certaines constructions.
Les nouvelles du front: En Égypte au Caire, un bâtiment neuf destiné à nos premiers cours nous attend. Notre partenaire Maryanne a réalisé un travail admirable en un temps record. Là-bas, la situation des animaux, des chevaux, des dromadaires, des ânes dépendant du tourisme sont à nouveau en ligne de mire. Plus de revenu pour leur propriétaire signifie aussi plus de moyens pour la nourriture et les soins de base tel que les soins aux sabots. Notre Fondation fera le maximum pour leur venir en aide aussitôt que nous pourrons être présents sur place.

En Inde la situation est aussi tragique, le monde des humains, la densité et la précarité des populations en font des victimes sans défense. Les équidés font partie des victimes collatérales, pour qui les budgets de survie ont été coupés. Sur place nos partenaires travaillent dur pour la création d’une nouvelle école dans le Sud. La pandémie, la sévérité des mises en quarantaine ont terriblement freiné toute activité, déplacement et initiative pour lancer de nouveaux projets.

Notre école de Dundlod au Rajasthan n’a pas accueilli d’élèves cette année, car toutes les écoles, universités sont fermées. Seul les cours en ligne sont maintenus. Pas évident d’enseigner la maréchalerie à travers Google Meet ! FAF a été active dans les programmes d’enseignement de deux écoles vétérinaires.Sensibilisation à la maréchalerie est le thème que nous avons proposé. Nous avons eu une participation inespérée, très enthousiaste, de 900 internautes pour l’une des écoles, et de 100 pour l’autre. Ces cours ont pu apporter des connaissances jamais enseignées dans ces facultés, cependant les cours pratiques sont indispensables pour obtenir de réels changements dans la pratique de la profession sur le terrain.

Kir11

fierté du jour, notre ancien élève, Gaje de Jodhpur au Rajasthan, qui est aussi notre fidèle enseignant Indien, s’est acheté une voiture. Jusqu’à présent il faisait tous ses déplacements professionnels pour aller ferrer en bus avec son équipement, ses outils dans des sacs.

Nikhil qui vit au Kerala dans le Sud de l’inde, s’est acheté une moto, une Royal-Enfield Bullet. Il part ferrer avec son équipement sur la selle passager !

Nos jeunes font leur chemin, c’est encourageant – nous avons changé leurs perspectives d’avenir et beaucoup de nouveaux comptent sur nous pour les aider à trouver leur voie.

Une bonne formation est plus que jamais nécessaire dans ce monde de haute compétition de compétences.
Nous avons une mission éducative et nous voulons que ces jeunes soient guidés par notre enthousiasme, notre expérience et notre passion de transmission du « savoir-faire ».
Sans nos volontaires, sans nos partenaires sur le terrain, sans votre soutien, notre défi ne serait pas réalisable !

Nous vous sommes extrêmement reconnaissants de votre fidélité, de votre soutien.

Au nom de toute l’équipe du conseil de fondation FAF et au nom de tous nos partenaires qui œuvrent pour la FAF, un très cordial merci
Bernard Duvernay
Président FAF
Kir4Kir2 -Votre aide est toujours la bienvenue, votre soutien nous permet d’assurer des formations dans des lieux et auprès de personnes dont bien peu se soucient. A travers nos formations nous montrons un intérêt, une reconnaissance à leur égard, ainsi qu’à leurs bêtes qui travaillent sans relâche pour de très petits revenus. Votre fidélité nous est précieuse et nos résultats sont aussi les vôtres.
Je vous souhaite une très agréable fin d’année.
Avec mes sincère remerciements
Bernard Duvernay

Pour vos Donations:
Banque : UBS route de St.Julien 114 – 1228 Plan les Ouates Genève Suisse Pour : Flying Anvil Fondation -Clearing: N° 240 -Compte : N° 00197734 -IBAN: CH30 0024 0240 1977 3401 R -BIC : WCHZH80A